Chronique d’une grosse : At Lunch with Dukan – episode 1

Pour ce premier épisode de mes aventures diététiques, je voudrais vous brosser le portrait de la situation, du « cas MC » comme certains diraient. Moi, Marie-Claire, 43 ans, mère heureuse de 3 enfants, femme comblée depuis maintenant 4 ans avec l’homme que j’aime, Constantin, et femme au foyer pas complètement désespérée. Enfin, s’il y a une chose qui m’a toujours fait frémir, c’est le regard que je peux porter sur moi, le fameux reflet qui traumatise tant de gens. Les grossesses ont laissé des traces, et la taille 38 de mon premier mariage est bien loin, remisée au grenier à côté de ma collection de vinyles et de mes livres de fac.

Mais aujourd’hui, je veux commencer avec vous un long chemin, un parcours dont ni vous ni moi ne connaissons la fin. Je veux maigrir, car je ne vais pas tourner autour du pot, ce serait trop long, j’ai au moins 40 kilos à perdre afin de pouvoir me regarder en face et arrêter de pleurnicher à la moindre apparition de mes formes plus que généreuses.

Un ami m’a parlé de Dukan, il a lui aussi perdu beaucoup de poids avec ce régime. Je vais donc me lancer, youpla les filles, c’est parti, accrochez vos ceintures.

Jour 1 – la phase d’attaque

Alors il faut bien préciser que je fais cela de mon propre chef. Si j’étais consciencieuse, j’irais consulter un nutritionniste, me faire suivre. Le problème c’est que j’ai ces gens en horreur, je les considère comme des charlatans qui se font de l’argent sur la misère des autres tout en sachant bien que les solutions qu’ils apportent ne valent rien. Bref, je vais voir le médecin de famille, il me connaît bien et m’encourage déjà dans cet effort. A mort le baleineau !

Si j’ai bien compris, ce que je peux manger dans ce début de phase est assez sommaire : de la viande et des laitages. Comme dirait mon papy, « pas de quoi se pêter le bide ». J’ai fait un sort au pot de fromage blanc 0% ainsi qu’à la bouteille de Taillefine Fizz, parce que c’est pas pour dire mais il fait soif. En plus il faut se taper 3 litres d’eau par jour, moi qui ait une vessie de lapin, ça promet des allers retours fréquents au petit coin.

Après lecture de tous les bons conseils du docteur (on dit toujours docteur même quand il a été radié de l’ordre des médecins ?) bref, les bons conseils de Dukan, il semblerait que tout se base sur les galettes du matin, ils parlent de son d’avoine, aucune idée de ce que c’est, il me reste des flocons d’avoine je ne sais pas si c’est la même chose.

Jour 2 – chouchou dans la bataille

Ah ben mes galettes du matin déchiraient, et nous nous sommes bien régalés, Constantin et moi-même. Oui parce que je ne vous l’ai pas dit, mais j’ai mis mon mari à la diète aussi. Il paraît que cela marche avec les hommes, et même si j’aime les poignées d’amour, j’aimerais bien qu’il maigrisse un peu. Il m’a promis d’essayer.

Pour le moment, cela me semble jouable, même si les enfants ne nous épargnent pas, ce soir c’est pizza et ils ne lâcheront rien. J’ai prévu du rosbif pour nous, j’espère que ça sera bourratif… ils ont même commandé de l’Haagen Dasz les petits salopiaux.

jour 3 – indaweb

Bon, on a quand même un peu faim. Mon mari a tendance à être un peu ronchon, je me demande si c’est le régime qui le met dans cet état. Heureusement j’ai une surprise pour lui : en me rendant sur l’excellent site daritto, j’ai vu qu’on pouvait facilement faire de la glace. De quoi faire passer le goût du fromage blanc, parce qu’à se rythme là je vais devenir une vraie vache laitière. Quelques heures plus tard le verdict est tombé : Constantin a bien aimé la glace à la vanille, un vrai succès.

Première pesée, j’ai perdu 800g et mon mari 1,2kgs. C’est fantastique ! youplaboum ! Je ne pensais pas voir des résultats comme cela de sitôt, je suis agréablement surprise. « Le chemin est long mais la pente est droite » nous disait Raffarin. Il devait aussi faire un régime …

jour 5 – caliente

Bon, ben on continue notre petit bonhomme de chemin, la phase d’attaque dure 10 jours pour nous donc il nous en reste encore cinq à manger du blanc de poulet, des steaks 5% de matière grasse et tout le toutim. Après inspection des forums, je me rends compte que ce régime ouvre lieu à de nombreux débats, que ce soit au niveau des aliments autorisés – et tiens d’ailleurs est ce que la sauce pimentée est compatible avec Dukan ? Parce qu’en ce moment j’arrose grave – mais aussi sur les effets pour la santé. Faut absolument que j’aille consulter le médecin de famille.

jour 8 – déprime sur décaféiné

Si le régime continue bien, je dois dire que les contraintes qu’il impose sont quand même beaucoup plus faciles à gérer quand on est seul et sans boulot que lorsqu’on travaille. J’ai pour l’instant évité d’en parler à mes collègues et amies, je préfère que cela vienne plus naturellement dans la conversation. Maigrir ou copines, zat is ze question ? Les voir s’engloutir des éclairs et me laisser seule avec mon déca à l’aspartame, c’est vraiment triste. Une femme mince est une femme seule, c’est pour cela qu’on trouve les grosses rigolotes ! Suis-je prête à changer de vie, à changer ce que je suis ? zat is also ze question.

J’ai aussi décidé de me mettre au sport, parce que oui, maman a raison, pas d’attaque de cellulite sans un bon sport. Je me suis donc mise à la piscine, alors que cela faisait au moins 15 ans que je n’y avais pas mis les pieds. Les cours ont commencé, et la vague sensation d’être un baleineau déguisé en ballerine m’a poursuivie pendant les 45 minutes. Et on s’étire, on se tord, on bat des pieds. Verdict : pas convaincue et mouillée. Je vais plutôt regarder du côté des cours collectifs, mais toutes les nanas y sont beaucoup trop bien foutues. Wait & see !

 

Un commentaire